ll°Slayers Hell°ll

Quand le scooby gang se retrouve sur le vieux continent
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réveil par une froide matinée de Décembre ( "Décembre vous avez dit ?")

Aller en bas 
AuteurMessage
Willow Rosenberg
l°Général Witch°l
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 28
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Réveil par une froide matinée de Décembre ( "Décembre vous avez dit ?")   Jeu 15 Mai - 18:26

Spoiler:
 

DEBUT DU POST :

Kennedy peine à se réveiller, elle a l'impression qu'un semi-remorque lui est passé dessus et à y regarder de plus prêt, ce n'est peut-être pas si éloigné de la vérité. En effet, elle est couverte de bleus et autres contusions, semble souffrir de la cheville alors qu'elle n'a aucun souvenir de ce qui a pu lui arriver. Alors qu'elle cherche le moindre souvenir de la nuit qu'elle vient de passer, son téléphone sonne, c'est Willow. En fond sonore, elle entend la voix d'un homme ...

LUI : "Chérie ?! Mon ange tout va bien ? Tu n'es pas malade au moins ? Ca fait dix minutes que tu t'es enfermée dans la salle de bain ! Ouvres mon coeur ! Avec une voix suave. Tu aurais pu me le dire si tu partais te doucher, je t'aurais accompagné."

Willow très agacée, se mit a pleuré ne comprenant rien à la situation ... Alors que Joshua continuait à lui murmurer des mots tendres s'alarmant en entendant les gémissement de notre chère sorcière, Kennedy semblait elle aussi étrange (ce qui est dans une pareille situation un euphémisme), en effet elle venait d'assister en direct à une première scène de ménage non souhaiter entre Josh et Will ... Enfin si on peut parler de ménage ! =P kennedy, quand à elle était déboussolée et tenta de savoir ce qu'avait Willow mais ...

Willow pleurait à chaudes larmes, mais plus elle pleurait, plus l'homme s'agitait. Willow prit donc une grande bouffée d'air avant de parler à Kennedy ; elle ne voulait en aucun cas que sa chère tueuse sache qu'elle avait pleuré ; et puis quoi encore ! Leur dispute lui revint à l'esprit et elle se senti idiote de l'avoir appelé ce qui était en un sens une preuve de faiblesse et dans un autre un acte désespéré et irréfléchi. Elle reprit donc ses esprits avant de lancer à Kennedy d'un ton neutre :

"Excuse moi pour l'attente c'est le pizzaïolo, il adore me faire des farces... Je voulais savoir si tu avais vu mon portefeuille après mon départ hier ?"

Quel mensonge n'avait-elle pas dit là, ça lui coûtait de mentir à un être aussi cher que Kennedy cependant comment aurait-elle pu lui dire la vérité alors qu'elle ne la connaissait pas elle même. Elle s'éclaircie la voix en un toussotement avant de crier :

"J'ai trouvé mon argent, j'arrive ..."

Elle reprit le téléphone en main et dit à Kennedy :

"Excuse moi le pizzaïolo s'impatiente, ca te dérange si je te rappelle ; on va dire d'ici dix bonne minutes ?"

Et sans vraiment attendre de réponse de la part de Kennedy, Willow raccrocha par inadvertance, trop occuper par sa trouvaille. En effet, elle venait de saisir le pantalon de l'inconnu d'où une carte de visite dépassait ; on pouvait y lire :

Joshua Stevensen
Avocat au cabinet Wolfram & Hart de Westburry
+00 21 56 457

Willow n'en croyait pas ses yeux : Wolfram & Hart implanté à Westburry ? C'est quoi ce bins ... Tout à coup son portable vibra, elle pu voir apparaître le nom de Joshua avec une photo apparaître, elle décrocha avec hésitation et dit :

"Âllo ?!"

Lui : "Mon coeur, il faudrait que j'ai accès à la salle de bain, on m'attend au cabinet. Car pour un premier jour ça ne ferait pas très serieux de venir en sous-vêtement."

Cette reflexion fit sourire Willow et la mit en confiance ; en effet, elle imaginait mal un nouvel avocat se pointer au milieux de vampire et démon en caleçon hawaïen ... Elle ouvra donc la porte en retenant sons souffle puis le regarda l'air intrigué.

"Mais alors pourquoi m'as-tu demandé de prendre ma journée ?"

Tout à coup son portable vibra, s'était Kennedy. Elle regarda dans la direction de la salle de bain où le dénommé Joshua venait de disparaître et décrocha.

"Kennedy ?"

_________________


Dernière édition par Willow Rosenberg le Jeu 29 Mai - 16:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Age : 29
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Réveil par une froide matinée de Décembre ( "Décembre vous avez dit ?")   Dim 18 Mai - 23:10

Kennedy avait attendu quelques secondes après avoir parlé et entendit enfin la voix de Willow lui répondre. Mais sa réponse était vraiment étrange. Elle avait bien entendu des pleurs, ou en tout cas des bruits se rapprochant de cela. Alors pourquoi Willow parlait de pizzaïolo farceurs ? Et surtout quel pizzaïolo farceur ferait ce genre de blagues ? En tout cas la tueuse ne croyait vraiment pas trop à tout ce que Willow racontait, ça sonnait faux, et la sorcière n'avait jamais su mentir. Non la seule explication c'était que Willow avait rencontrée quelqu'un pendant son absence... Cela fendait le coeur de la tueuse, mais cette dernière n'y pouvait rien y faire. Elle l'avait bien cherché. Vu qu'elle était partie d'Angleterre en laissant sa petite amie derrière elle.
Kennedy répondit à la question de Willow, non sans hausser les sourcils à cette question bête, étant donné que Kennedy était partie du bar avant Willow.


"Non je n'ai pas vu ton portefeuille. Je te rappelle que je suis partie avant toi du bar où on était...."

La sorcière ne répondit pas à ces paroles, mais cria a quelqu'un derrière elle qu'elle avait trouvé son argent. Etant donné que Kennedy ne croyait pas un mot du manège de la rousse, elle lâcha un petit :

" Beh tu vois, t'avais ton portefeuille pas loin de toi..."

Willow demandait à son interlocutrice si elle pouvait la rappeler dans une minute. Mais alors que la brunette allait dire quelque chose, elle n'eut à ses oreilles qu'à des tonalités signalant que Willow avait raccroché. Kennedy s'était fait raccrocher au nez ! Kennedy serra les dents, éteignit son portable, puis le balança un peu plus loin, sur son lit. Mais à quoi jouait Willow ? Si elle avait quelqu'un d'autre dans sa vie, qu'elle le dise une fois pour toute au lieu de se comporter comme ça et finir par lui raccrocher au nez.
La tueuse s'allongea sur son lit, et regardait le plafond. Qu'est ce que Willow avait dans sa tête pour se comporter ainsi avec elle ? Cette impression de pleurs, puis ce pizzaïolo qui n'était pas un pizzaïolo, Kennedy en mettrait sa main à couper. Elle sentait qu'il y avait embrouille. Le raccrochage, encore elle peut comprendre.... Elle l'a mérité. Mais le reste n'était pas net.
Après ce qu'il lui semblait une minute, Kennedy se décidait à téléphoner à Willow. Une minute s'était passée, c'était le moment de se reparler. La tueuse était bête et têtue. Deux sonneries se firent entendre dans l'appareil puis la voix de Willow qui prononçait le prénom de la tueuse


"Non c'est le facteur... Bien sur que c'est moi ! Et si tu m'expliquais les vraies raisons de ton appel, ça éviterait que je m'énerve très rapidement... Je suis désolée mais ton excuse du pizzaïolo qui susurre des mots doux derrière ton dos, ça marche pas avec moi. Si t'as refais ta vie, ais au moins la franchise de me le dire, ça sera mieux pour nous deux... Je me suis réveillée couvertes de blessures en tout genre sur tout le corps, des bleus partout sans que je sache à quoi tout cela est dû, étant donné que hier je suis rentrée à l'hôtel et j'ai dormi sans passer au cimetière... Donc je dois dire que je suis pas disposée à entendre des âneries pareils et être patiente, déjà qu'en temps normal, je ne le suis pas, à part pour toi."

Kennedy avait dit cela d'une voix assez forte, assez rapidement. Elle y est peut être allée un peu trop brusquement d'un coup, mais c'était comme ça. Néanmoins elle se demandait ce qu'allait sortir Willow et de quelle manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réveil par une froide matinée de Décembre ( "Décembre vous avez dit ?")
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Par une froide matinée d'automne ...
» Une froide matinée [Libre]
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Une pièce froide, loin sous le palais [Comté=>Important]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ll°Slayers Hell°ll :: l°Habitations°l
 :: Hôtels :: Kennedy
-
Sauter vers: